Minerals Illuminating Colors + Serendipity par Shu-Lin Wu

Accueil/Expositions/Minerals Illuminating Colors + Serendipity par Shu-Lin Wu

Minerals Illuminating Colors + Serendipity par Shu-Lin Wu

MINERALS ILLUMINATING COLORS

Exposition individuelle de Shu-Lin Wu

 SERENDIPITY

Commissaire: Shu-Lin Wu, Taiwan

 Artistes invités: Wei-Hsuan Chang, Yung-Huei Chao, Yu-Chun Chen, Min-Ling Hsieh, Carissa Wen-Hsien Hsu, Tzu-Ling Lee, Philip Sajet, Terhi Tolvanen, An-Chi Wang, I-Ting Wang, Cai-Xuan Wu, Janny Huan Yokota & Shu-Lin Wu

 Date: 6 au 30 septembre, 2018

Pour son premier événement de la rentrée 2018, la Galerie Noel Guyomarc’h reçoit deux expositions simultanées mettant à l’honneur l’artiste taiwanaise Shu-Lin Wu. Cette dernière nous offre en primeur sa nouvelle collection, Minerals Illuminating Colors, ainsi que l’exposition collective itinérante Sérendipité /Serendipity pour laquelle elle a agit comme commissaire. Au centre de ces projets se retrouvent les pierres semi-précieuses souvent brutes, une passion révélée très tôt qu’elle a voulu partager avec d’autres créateurs contemporains européens et taiwanais.

Ces expositions seront présentées du 6 au 30 septembre 2018.

 

Née à Taipei en 1980, après un baccalauréat en arts à la Fu-Jen Catholic University, Shu-Lin Wu s’inscrit à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg en France, et est honorée de deux diplômes en arts plastiques. Poursuivant sa quête d’expérimentation et de recherche, elle participe à de nombreux ateliers auprès d’artistes internationaux reconnus, dont un sur la taille de pierres. Parallèlement, elle expose ses œuvres, principalement conçues en porcelaine, dans le cadre d’expositions en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. À son retour dans sa ville natale, elle se dédie à sa création et organise à l’occasion des expositions.  Représentée par la Galerie Noel Guyomarc’h depuis 2010, elle offre en 2014 une exposition en duo avec l’artiste hollandais Peter Hoogeboom, Greenware, Crockery, Chinawear,qui propose des œuvres en porcelaine et en faience inspirées de la culture de l’autre. Le Musée des beaux-arts de Montréal fait par ailleurs l’acquisition d’une de leurs œuvres pour sa collection permanente.

Shu-Lin entame à la même période une série intitulée Les 4 Saisons, pour laquelle elle utilise principalement le bois, l’argent et la porcelaine. Minerals Illuminating Colors fait suite à ce projet, mais elle intègre cette fois-ci des pierres brutes semi-précieuses. Cette passion pour les pierres s’est révélée très tôt ; leurs couleurs, leurs éclats, leurs pouvoirs d’évocation stimulent la créatrice et lui suggèrent de nouvelles avenues.

Shu-Lin Wu & Noel Guyomarc’h, 2014 Lors de l’exposition Greenware, Crockery, Chinawear, en duo avec Peter Hoogeboom

Fortement poétiques, ses bijoux sont autant d’hommages à la nature. Ayant partagé ces dernières années son temps entre l’Occident et l’Orient, Shu-Lin sait éveiller les sens et le mémoire par ses choix de couleurs dont la signification varie selon les continents. Ses bijoux deviennent de petits tableaux ou scénettes qui capturent un instantané de la nature au gré des saisons, illuminés par l’éclat riche parfois irréel des pierres.

Pour la seconde exposition, Sérendipité /Serendipity, Shu-Lin a souhaité partager sa passion des pierres en invitant 12 artistes européens et taiwanais à les intégrer dans un nouveau corpus d’œuvres, un imprévu dans leur parcours. Cette invitation a provoqué un enthousiasme  inattendu, et le résultat est surprenant de possibilités.

Philip Sajet, artiste hollandais installé maintenant en France, utilise les pierres dans son œuvre depuis plus de vingt ans. Les oppositions entre les matériaux, la dualité entre brut et lisse, rugueux et doux, ancien et contemporain et l’importance de la couleur rendent son travail exceptionnel, unique et reconnaissable. Artiste finlandaise également installée en France, Terhi Tolvanen questionne notre rapport à la nature en créant des bijoux surprenants et originaux façonnés avec des matériaux tantôt naturels tantôt artificiels.

A la différence des deux artistes européens, les artistes taiwanais, dont plusieurs ont déjà exposé à la galerie, ont relevé le défi d’intégration, les minéraux ne faisant pas parti de leur vocabulaire habituel. Janny Huang Yokota organise son « jardin trouvé » de façon instinctive, la pierre trouvant refuge dans ses bijoux. Le façonnage baroque en argent oxydé des bijoux de An-Chin Wang est spécifiquement conçu pour recevoir les pierres, parfois absentes. Cai-Xuan Wu et Yung-Huei Chao ont intégré aux créations de leurs collections initiales des pierres lumineuses comme le cristal ou l’aigue-marine, le tout avec subtilité et brio. Cai-Xuan Wu transforme l’acrylique en des œuvres animées et fluides, questionnant notre perception de cette matière solide. Par l’addition de pierres, elle évoque la poursuite de leur croissance naturelle dans un milieu artificiel. De son côté, Yung-Huei suggère un environnement en perpétuelle transformation par des constructions d’éléments superposés ou emboités. I-Ting Wang et Wei-Hsuan Chang évoquent par leurs bijoux très différents des expériences sensorielles vécues lors de balades dans la nature. Carissa Wen-HsienHsu exprime ce que les pierres ont initié dans son travail, soit la réminiscence de souvenirs d’enfant découvrant le monde. L’approche de Tzu-Ling Lee diffère par un questionnement sur la valeur affective ou monétaire de l’acte de collectionner les pierres. Les bijoux minimalistes de Min-Ling Hsieh en or et cristaux permettent à la lumière de nous faire découvrir les différents espaces créés. Yu Chun-Chen a choisi de travailler le vernis du désert que l’on retrouve dans le désert de Gobi en Mongolie. Ce vernis s’accumule autour des roches, comme une double paroi. Cette notion du double anime l’artiste qui, de façon métaphorique, la propose dans ses bagues.

Enfin, Shu-Lin Wu présentera quelques bijoux de sa collection Les 4 Saisons.

Les deux expositions seront présentées du 6 au 30 septembre 2018.

Le vernissage a lieu le 6 septembre de 17h à 20h

en présence de l’artiste et commissaire, Shu-Lin Wu.

POUR PLUS D’INFORMATION

Noel Guyomarc’h: info@galerienoelguyomarch.com

30-

Par |août, 2018|Catégories : Expositions|Mots-clés : , , |