Catherine Granche

Catherine Granche a d’abord étudié la scénographie au Collège Lionel-Groulx (1987-1991) puis l’horticulture au Jardin Botanique de Montréal où elle a obtenu son diplôme d’horticultrice en 2002. Elle a ensuite suivi une formation à l’école de Joaillerie de Montréal qu’elle a complété en 2014 ainsi que des ateliers avec Peter Hoogeboom, Shu-Lin Wu et Katia Prins et Le Labo avec Noel Guyomarc’h. Ayant pratiqué successivement la scénographie, l’horticulture puis la joaillerie, Granche a poursuivit au fil de ces trois pratiques un travail de recherche et de création où le corps est mis en rapport avec l’espace, la notion d’échelle et l’environnement qui le circonscrit.

Ses bijoux sont porteurs de mémoires des lieux et des évènements qui nous habitent et nous définissent. Ils témoignent de l’expression du corps comme lieu sensible, reflétant son environnement. La récolte et la transformation d’éléments naturels permet d’évoquer la construction, la croissance, les relations d’aide, de symbiose et de parasitisme tel que l’on peut les retrouver dans l’environnement.