Contemporary Camouflage / Rebecca Hannon

2 septembre – 2 octobre 2016

Pour découvrir la nouvelle collection : cliquer Contemporary Camouflage

Contemporary Camouflage est l’actuel projet que Rebecca Hannon développe en ce moment pour deux mois au Studio Rian de Jong à Amsterdam. Intéressée par le concept de dissimuler ou de révéler qui se dégage de la notion de camouflage, l’artiste propose une série de broches et de colliers, résultat d‘une exploration paradoxale dans le domaine du bijou contemporain.

RebeccaHannon2a

Chignon Cover, Laminate, 2016 Photo by Rebecca Hannon

 

Le camouflage signifie <se fondre dans>, se dissimuler dans son environnement à la fois pour se protéger, pour ne pas se faire remarquer, pour se confondre ou pour devenir prédateur pour survivre. La coloration est la principale forme que prend le camouflage dans la nature. Adapté au domaine militaire depuis le 18ème siècle, le camouflage a été largement employé pour des raisons semblables et d’identification par des impressions de couleurs confondantes.

Mais le plus impressionnant demeure ces navires de guerre durant la Première Guerre Mondiale au camouflage disruptif, aussi connu sous le nom de Dazzle camouflage. Attribué au peintre de la marine britannique, Norman Wilkinson, ces peintures aux motifs complexes, aux lignes irrégulières aux couleurs contrastées créent des illusions d’optique pour confondre l’ennemi.

 

RebeccaHannon4

Crown of Thorns, necklace, laminate, 2016 Photo by the artist

Ces navires de guerre ainsi ornés deviennent presque des œuvres d’art par ces effets d’optiques, les volumes et la structure d’ensemble faussement modifiés, des effets de profondeur et de superposition, l’harmonie mais aussi par la rupture des couleurs. On pourrait se référer au Constructivisme ou encore au Futurisme ou au Cubisme. Dissimuler ou révéler, le paradoxe d’un tel subterfuge !

Selon l’artiste, l’acte de porter un bijou rejoint cette notion. Porter un jonc de mariage, une médaille ne révèlent qu’une infime partie de soi, et en tant que spectateur, s’aventurerons-nous à apprendre davantage de l’autre ? Ces bijoux sont des symboles d’appartenance, de statut ou d’identité. Par contre en portant un bijou contemporain, on s’affiche, on se dévoile, une communication inévitablement s’installe. Le spectateur questionne l’œuvre, le choix du porteur. Le bijou contemporain connaît peu le camouflage.

RebeccaHannon5

Orla Necklace, laminate, steel, magnet, 2016 Photo by the artist

Les collections précédentes de Rebecca Hannon répondaient à une recherche sur la forme, le format et la couleur, un ingrédient indispensable, en relation avec le corps. Les matériaux sélectionnés dans son œuvre sont à chaque fois minutieusement explorés, étudiés afin d’en connaître les multiples possibilités. En référence à l’art abstrait, par des découpes de formes minimalistes et symboliques dans du formica de couleur, elle les organise avec ingéniosité en des bijoux épurés, jusqu’à l’essence même de la source d’inspiration. Toute référence au naturel visible est évacuée.

Dans le cadre de cette nouvelle recherche, le choix des couleurs et l’organisation complexe des œuvres ont pour l’objectif de nous confondre. La composition complexe d’éléments en formica découpés au laser déstabilise par la sélection des couleurs. Parfois l’une prédomine, mais le résultat semble nous suggérer d’autres choix, passant à de couleurs primaires à complémentaires. Par cette approche cognitive, Hannon éveille nos sens, nos perceptions. Elle fait une proposition qui au même instant devient une autre, s’anime, prend une vie qui nous surprend. La perception visuelle est un système d’identification qui dans cette nouvelle proposition de l’artiste désoriente et s’amplifie quand portée.

Cette nouvelle collection de Rebecca Hannon, Contemporary Camouflage, est présentée du 2 septembre au 2 octobre à la Galerie Noel Guyomarc’h. L’artiste donnera une conférence le 1er septembre à 17h à l’École de joaillerie de Montréal. Pour information: 514-281-9922

La collection sera présentée également à SOFA Chicago 2016 du 3 au 6 novembre 2016. Une conférence est prévue le vendredi 4 novembre. L’heure demeure à confirmer.

BANDEAU-#3Bandeau-#4

À propos de Rebecca Hannon

Rebecca Hannon a obtenu son diplôme de premier cycle au Rhode Island School of Design en 1995. Elle travaille ensuite comme un orfèvre professionnel à New York. Après une formation professionnelle approfondie, elle décide de se concentrer uniquement sur sa pratique et les arts appliqués sous Otto Künzli à l’Akademie der Künste à Bildenden Munich, Allemagne. Elle étudie, enseigne et devient membre d’un collectif professionnel de bijoux à Munich à partir de 2000- 2005, avec le soutien d’une bourse Fulbright. Maintenant installé en Nouvelle Écosse, elle participe à des expositions internationales et enseigne à temps plein au Nova Scotia College of Art & Design.

À propos de la galerie

Établie en 1996, Galerie Noel Guyomarc’h expose des collections impressionnantes de bijoux et objets contemporains de créateurs canadiens et internationaux. Unique galerie dédiée à cette discipline au Canada, elle a présenté plus de 95 expositions dans son espace, aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands au monde. Reconnue internationalement, la galerie est un lieu incontournable pour les collectionneurs, les conservateurs de musées mais principalement pour s’initier et apprivoiser le bijou de création.

Par les différentes collections et expositions, la galerie incite les visiteurs à jeter un œil neuf sur le bijou. Bien plus qu’un simple objet décoratif, le bijou est en effet le résultat d’une recherche qui porte à la fois sur la forme, le contenu et l’expérimentation.